Gestion multi-entités, multi-canaux et multi-produits2021-05-27T08:59:30+01:00
  • Assurance IARD pour courtiers grossistes et compagnies

Une problématique majeure dans un monde interconnecté : gestion multi-entités

Nos clients – Courtiers, Grossistes, Compagnies – ont parfois des structures juridiques complexes (ex : un cabinet de Courtage captif, une filiale spécialisée) pour lesquels il faut pouvoir gérer dans un seul Système d’Informations des droits d’accès différents, mais aussi des plans comptables, des règles de cloisonnements de données et même parfois de reversements entre les différentes structures.

Ces points font souvent référence à ce qu’on appelle la fonctionnalité “multi-sociétés”.

Par ailleurs, un gestionnaire d’assurance a besoin d’ouvrir des accès à ses bases de contrats, personnes ou sinistres à des structures partenaires : un réseau de courtiers apporteurs, des agences, des compagnies souhaitant réaliser un audit ou examiner un dossier sinistre particulier, des experts mandatés, etc.

Okayo a intégré nativement une réponse à toutes ces problématiques dans une logique qui dépasse le simple “multi-sociétés” pour envisager la “gestion multi-entités”.

logiciel Okayo - gestion multi-entites

Les possibilités natives du progiciel Okayo face aux sujets multi-sociétés

Logiciel Okayo - gestion multi-entites

Okayo gère la multi-appartenance des personnes, contrats, sinistres (et tout ce qui est rattaché à ces objets) à travers la représentation de 4 types d’entités : Porteur de risque, Gestionnaire, Intermédiaire et Distributeur

L’application a été pensée pour pouvoir être partagée par toutes ces entités, y compris avec les circuits comptables.

Par ailleurs, il est possible de définir pour un utilisateur son appartenance à :

  • un ou plusieurs groupes de cloisonnement qui déterminent les données qu’il peut voir
  • un ou plusieurs rôles qui déterminent les actes de gestion qu’il peut faire

Combiné avec les API natives d’OKAYO, Okayo va permette ainsi de très rapidement :

  • ouvrir le système à une utilisation par des professionnels directement sur un “portail”, ces derniers n’ayant donc accès par paramétrage que à leurs données et à leurs actes de gestion
  • personnaliser les menus en fonction des rattachements de l’utilisateur et donc de restreindre ses visualisations
  • masquer des zones, ou ajouter des éléments de personnalisation graphique (logos, couleurs, textes, liens HTML, …)
  • traiter des reversements de primes et règlements sinistres entre les entités (création de bordereau d’une part et gestion de leur paiement d’autre part)
  • gérer plusieurs plans comptables
  • etc.

On comprend ainsi la capacité de l’outil à permettre de la gestion multi-entités, multi-canaux et multi-produits.

Ces articles pourraient vous intéresser

Aller en haut